Les centres de vaccination de Royan Atlantique adaptent leur stratégie vaccinale

Devant la baisse de l’approvisionnement en vaccins, qui touche l’ensemble de la France, les deux centres de vaccination – Hôpital de Royan et clinique Pasteur – la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique et la ville de Royan se sont réunis jeudi 28 janvier pour définir la stratégie à adopter pour assurer les prochaines vaccinations.

Deux impératifs s’imposent aux soignants :

  • Optimiser les 700 doses hebdomadaires dont le territoire est actuellement doté pendant les deux prochaines semaines.
  • Privilégier la seconde dose de vaccination pour ne pas perdre le bénéfice de la première injection. 

Pour répondre à ces deux objectifs, une stratégie claire est mise en œuvre à partir de la semaine 5 (1er au 7 février) :

  • Déprogrammation de tous les rendez-vous pour les primo-vaccinations dès le 1er février
  • Planification de toutes les secondes injections à partir de cette même date pour respecter le délai de 21 à 28 jours des premiers vaccinés. 

Cette stratégie devrait permettre une reprise des rendez-vous pour les primo-vaccinations à partir de la semaine 9 (1er au 7 mars).

Les informations concernant la réouverture des inscriptions seront diffusées au fur et à mesure de l’évolution des approvisionnements et de la connaissance par les centres de vaccination du volume des doses disponibles.

La plateforme téléphonique de la CARA et le site internet Doctolib ne prendront donc aucun rendez-vous sur cette période. Les équipes seront pleinement disponibles pour organiser et planifier l’ensemble des secondes injections sur la période concernée, mais aussi pour répondre aux interrogations dans la mesure des informations disponibles.

Toutes les personnes inscrites pour un premier vaccin à partir du lundi 1er février seront informées individuellement de l’annulation de leur rendez-vous.