COVID-19 : la municipalité se mobilise pour venir en aide aux commerçants locaux

Comment défendre ses commerçants et protéger sa population... Voilà une problématique que la municipalité de Les Mathes - La Palmyre et bien d’autres dans notre pays tentent de solutionner depuis maintenant plusieurs jours. Si certains ont tenté de prendre des arrêtés afin de maintenir l’activité dans les centre-villes, force est de constater que ceux-ci sont contraires à la loi et ne peuvent avoir l’effet escompté.

Notre commune a décidé, pour sa part, de soutenir coûte que coûte ses commerçants essentiels mais aussi ceux considérés comme non essentiels, une opération déjà entrepris avant l’été grâce à une campagne d’affichage dans la commune et à la mise en place d’un annuaire des entreprises sur notre site internet. Consciente des enjeux et parce que « demain prend racine aujourd’hui », Madame le Maire, Marie Bascle a décidé de mobiliser à nouveau les forces municipales afin de leur venir en aide.

Ainsi, l’opération « Vos commerçants se mobilisent » sera de nouveau déployée dans la Commune. Pour rappel, cette opération vise à recenser et diffuser sur tous les supports communaux ainsi qu’auprès de la presse et des acteurs locaux, la liste des commerçants ouverts et les dipositifs précis mis en place durant le confinement (Drive, Click&Collect etc.)

D’autre part, et afin de soutenir plus encore les commerçants, une fiche type sera réalisée pour les commerces qui le souhaitent. Celles-ci seront personnalisées et diffusées sur les écrans digitaux de la commune, sur les réseaux sociaux ainsi que sur le site de la commune afin d’encourager les habitants à réaliser leurs achats de fin d’année chez eux.

Enfin, la campagne d’affichage déployée avant l’été et intitulée « Consommez local, c’est bon pour le moral » restera elle en place durant toute la durée de ce nouveau confinement et renforcée s’il le faut. Et Madame le Maire de conclure « Je suis consciente que la facilité d’accès et les prix attractifs de certains site de e-commerce peuvent pousser les gens à céder à leurs sirènes. Mais en ces temps difficiles, consommer local est un acte fondateur et annonciateur d’un lendemain que nous espérons plus équitable et rassembleur. »

Le Service Communication